5 recettes à réaliser avec une yaourtière

yaourtiere conseil

Envie d’une nouvelle recette ou enfin décidé à s’attaquer à la cuisine pour impressionner Madame ? Un petit conseil ? La nourriture la plus saine et la plus touchante que l’on peut trouver de nos jours tourne autour des yaourts et des desserts et vous tombez d’ailleurs à pic car nous allons justement présenter 5 recettes à réaliser avec une yaourtière.

Le yaourt noisette miel macadamia

Prenons tout de suite le taureau par les cornes, pour réaliser ce chef d’œuvre, il nous faut quelques ingrédients. On aura besoins, entre autres, de lait d’une quantité de 1 l, d’un pot de yaourt nature 120 g, on aura également besoin d’un pot de miel du Gâtinais, une quantité similaire de noix de macadamia et de poudre de noisette, 125 g chacun, et enfin 25 cl de crème liquide. La préparation est tout à fait simple, surtout grâce à l’aide d’une bonne machine. La première étape consiste à mettre dans le miel du Gâtinais les noix de macadamia une fois ces derniers écrasés, pas besoin que ce soit un broiement ardu. Puis, il faudra mettre dans un récipient, une casserole sera parfaite, le mélange de crème liquide refroidie et la poudre de noisette au réfrigérateur, y mélanger le reste des ingrédients aux fins d’obtenir un mélange uniforme qui sera versé dans les pots et ce sera prêt après les 8 heures de cuisson en mode yaourt. La dernière étape sera juste de le refroidir avant consommation ou pour conservation. A noter que la satisfaction ne sera pas vraiment complète sans une bonne yaourtière, pour cela, voir sur ce site.

Yaourt pêche à boire

Celui-là est mon préféré, d’ailleurs beaucoup d’entre vous l’adorez également, si vous n’y avez jamais goûté, n’attendez pas une seconde de plus, allez-vous procurer une bonne yaourtière comme les modèles Lagrange, Moulinex, ou encore de la marque SEB, et suivez ces directives. Tout d’abord, il faudra commencer par éplucher les fruits, 6 pêches jaunes ou brugnons pour ensuite les compoter avec du sucre dans une casserole pour avoir un arrachement de la chair, ce mélange contiendra aussi 1l de lait ribot ou du lait de vache et 120 g de yaourt nature, puis il faudra le répartir dans le fond les pots. Après la cuisson, dont la durée et le mode seront exactement comme pour le yaourt noisette miel macadamia, il ne restera plus qu’à bien mélanger les yaourts pour qu’ils soient assez liquides avant de les servir.

Yaourt aux Carambars ou au Mi-cho-ko

La base étant la même pour le Mi-cho-ko, on va utiliser les Carambars pour cette réalisation. On n’a pas besoin de beaucoup de composants, pour l’ingrédient de base 19 suffiront dont 4 serviront à orner le dessert, puis 120 g de yaourt nature et 1,5 l de lait de vache entier. La première étape de cette opération culinaire consiste à fondre doucement les Carambars dans une petite quantité de lait, le suivre avec une cuillère pour s’assurer de la dissolution. La seconde étape est tout simplement de combiner le tout avec le reste du lait froid et le yaourt froid. Une fois cela dans les pots, et une fois la cuisson de même durée et mode yaourt comme les précédentes recettes finie, vous pourrez décorer avec les poudres de Carambars en vous servant des 4 derniers comme nous l’avons dit plus haut. Bon appétit !

Yaourt à boire au coulis de chocolat parfumé à la badiane

Qui est-ce qui n’aime pas le chocolat ? Et qui ne voudrait pas d’un bon yaourt de qualité et dont la préparation en plus n’aura pas coûté beaucoup ni financièrement ni temporellement, ou encore moins énergétiquement tellement c’est simple. Par ailleurs la préparation est très simple car primo, il suffit de verser de l’eau dans une casserole contenant des copeaux de chocolat et le chauffer durant un petit moment jusqu’à fondre le chocolat. Secundo, on va y mettre les étoiles de badiane pour qu’il y ait fusion et les enlever après une demi-heure. Tertio, on mélange le tout, c’est-à-dire la solution avec du lait et du yaourt pour avoir une uniformité du mélange et procéder finalement à la distribution dans les bouteilles. Le temps de cuisson est de 6 heures et le temps de repos de 4 heures et notre dessert est prêt.

Faisselle

L’avantage certaines yaourtières est qu’elles peuvent aussi fabriquer du fromage. Par conséquent, ne manquons pas de présenter la recette pour fabriquer la faisselle. Il faut se munir des produits de base dont 1,5 l de lait entier, 100 g de fromage blanc et 6 gouttes de présure. La préparation se fait seulement en quelques étapes se résumant au mélange du lait, du fromage, l’ajout des gouttes de présure et le versement dans les égouttoirs dans les pots. Après la cuisson, cette fois ci en mode fromage blanc, on met les pots en position égouttage et après une demi-heure, enlever le petit-lait un quart-heure plus tard. Puis, une demi-heure après cela, les deux dernières étapes c’est-à-dire procéder de nouveau à l’enlèvement du petit-lait et retourner les faisselles pour arrêter l’égouttage et finalement laisser au frais pour arrêter le caillage.

On peut conclure que ce n’est pas du tout difficile de se faire un bon dessert surtout quand on est bien équipé. Il en existe encore beaucoup des recettes comme celles présentées ci-avant mais ce qu’on espère c’est d’avoir pu vous aider à vous orienter dans une nouvelle voie. En attendant, cela a été un plaisir de vous rapporter 5 recettes à réaliser avec une yaourtière.